Accueil  > La CCMP  > Les grands projets  > Cinéma
Imprimer la page
Partager

Cinéma

La Côtière, malgré le dynamisme de ses associations œuvrant à la diffusion cinématographique, apparaît pourtant comme fortement carencée en la matière. En effet, d’un point de vue quantitatif, il s’avère que le nombre de fauteuils par habitant est très inférieur à la moyenne nationale, de même que le nombre d’écrans, le nombre de séances hebdomadaires/écran…, tandis que, d’un point de vue qualitatif, le nombre de films proposés reste faible et peu diversifié, notamment en ce qui concerne le classement « art et essais ».

En 2016, le groupe CGR a présenté un premier projet de 10 salles sur le site du Forum des Sports. Celui-ci ayant été refusé par la Commission Départementale d’Aménagement Cinématographique (CDAC), composée pour moitié d’élus et de professionnels du cinéma, la CCMP a mené une étude de « définition d’une politique de développement et d’aménagement cinématographique » visant à redéfinir les besoins et à proposer un projet davantage adapté aux spécificités de la Côtière.

Au terme de cette étude, la CCMP a fait le choix de porter un projet de « miniplexe » de 5 salles dont la gestion pourrait être ensuite déléguée à un exploitant spécialisé. En proposant environ 350 films par an, ce complexe cinématographique sera en mesure de proposer une diversité de films pouvant attirer tous les publics. Il s’appuiera également sur le tissu associatif local pour proposer des animations en lien avec les équipements culturels et éducatifs structurants du territoire, et notamment le prochain Pôle Culturel et Touristique prévu à Miribel. Une offre de restauration complémentaire pourrait également être intégrée au projet.

La CCMP est actuellement en cours d’étude de faisabilité : définir la programmation, le mode de gestion, le modèle économique et financier, les potentiels partenariats publics-privés, etc. sont autant de points à éclaircir avant de déposer un nouveau dossier devant la CDAC au Printemps 2019.

Puis viendra le temps du concours d’architecte, des consultations de maîtrise d’œuvre et in fine des travaux. Livraison espérée de l’équipement : milieu d’année 2021 !