Accueil  > La CCMP  > Les grands projets  > Déchèterie
Imprimer la page
Partager

Acquisition du site Philips à Miribel

Le 8 octobre 2018, le Conseil communautaire délibérait en faveur de l’acquisition du site Philips, de 4,1 ha, à Miribel. Une telle opportunité foncière dans une partie du territoire très contrainte, la CCMP ne pouvait la laisser passer ! La construction d’une déchèterie et d’une ressourcerie intercommunales va pouvoir voir le jour tandis qu'une réflexion est en cours sur l’implantation des centres techniques de Miribel et de la communauté de communes. Le projet d’incubateur industriel, initialement prévu sur la zone d’activité des Malettes à Beynost, sera réalisé dans l’un des bâtiments du site Philips. On vous dit tout sur ces projets à haute valeur ajoutée pour le territoire.

4,1 ha en reconversion à Miribel

Un foncier aussi attractif, cela faisait des années qu’une telle opportunité d’acquisition ne s’était présentée pour la CCMP. Propriétaire de ce terrain de 4,1 ha situé le long du canal, Philips y avait implanté une unité de production de luminaires et d’éclairage, ainsi qu’un pôle de R&D et des bureaux dans deux bâtiments tertiaire de 4 000 m². Il y a deux ans, la partie production s’est progressivement arrêtée pour Dans la foulée, le groupe néerlandais annonçait son intention de vendre l’ensemble du site et de louer à l’acquéreur le bâtiment consacré à sa R&D qui abrite 80 personnes en activité. Le 8 octobre dernier, le Conseil communautaire votait à l’unanimité l’acquisition du site Philips, et la signature de la promesse de vente, d’un montant de 4,5 millions HT (5,4 millions TTC) a eu lieu au mois de novembre.

Une nouvelle déchèterie pour le territoire

Une opération ambitieuse menée tambour battant ! Et pour cause, l’acquisition de ces 4,1 ha va permettre à des projets, qui peinaient à voir le jour faute de foncier disponible, d’êtr réalisés. En tout premier lieu : la création d’une nouvelle déchetterie intercommunale, avec un espace ressourcerie qui s’étendra sur environ 1,5 ha. C’est aussi l’opportunité de relocaliser deux centres techniques : ceux de Miribel et de la communauté de communes qui occuperont 1 ha. Les 1,6 hectares restants seront aménagés, dans un second temps, en zone d’activité découpée en lots, dans le but, notamment, d’amortir l’investissement.

Budget ficelé

Si la CCMP avait déjà budgété dans son Programme Pluriannuel d’Investissement (PPI) près de 1,8 M€ pour la réalisation d’une nouvelle déchèterie, ainsi que 1,2 M€ pour mener à bien le projet d’incubateur industriel, il restait à dégager une somme d’argent importante pour terrain et les aménagements s’opère alors en deux temps : tout d’abord, grâce à son faible taux d’endettement, du terrain en grande partie par un prêt bancaire. Dans un second temps, des recettes sont attendues : d’une part, la location par Philips du bâtiment abritant son pôle R&D rapportera 500 000 euros sur 3 ans ; d’autre part, la réalisation à terme du parc d’activités génèrera également de nouvelles recettes.